LE CHAMP, PAR 71

Le parcours conçu par le Vainqueur du Master Jose Maria Olazabal est un domaine qui pose un défi pour le joueur, combinant des rues étroites avec des chutes qui raviront le joueur le plus technique.

PAR 3

 

Il s’agit d’un grand trou qui s’étend le long d’une pente étroite. La zone de la rue s’élargit progressivement jusqu’à atteindre le vert.

Le trou doit être joué sur son côté gauche puisque sur la droite nous sommes traqués quatre bunkers à côté du vert et un ravin fort marqué de piquets rouges pour le transformer en un obstacle d’eau latérale.

Parce que c’est le premier trou, l’évaluation psychologique et sa longueur rendent cet excellent trou encore plus difficile.

 

 

PAR 5

Il commence par un tir de sortie flanqué de pentes qui courent le long de la balle à l’axe d’une rue qui se joue sur une descente en douceur. Les autocollants de distance doivent reposer sur la gauche pour attaquer la jambe de chien et contourner le bunker sur la droite. Le deuxième tir doit être joué à court d’un tronçon étroit de la rue, ou risquer de jouer vers le vert en contournant le ravin pour éviter l’un des dix bunkers situés sur le côté gauche.

Lors de l’attaque du green, nous devons être prudents avec un hors-limites situé sur la gauche et, en outre, avec un ravin sur le côté droit.

 

PAR 3

Un magnifique pour trois aidés par un beau refuge. Le coup au vert nous offre trois options étant le côté droit du dangereux. De ce côté, cela signifie jouer un cercle avec un rayon de quatre mètres entouré d’obstacles. Le centre montre la surface la plus généreuse avec la demande de voler un bunker situé au début du green. l’entrée sur la gauche est le moindre risque car elle nous permet de jeter devant le green en surpassant la menace du bunker.

 

 

 

PAR 4

Comme il s’agit d’un trou aveugle, puisqu’il n’est pas lâché ou le vert du tee, il doit être pointé vers le côté gauche pour s’éloigner de l’existant hors des limites.

Lors de l’attaque du vert, nous devons être très prudents, car les obstacles que nous devons surmonter avant et après le drapeau ont besoin d’un soin particulier pour sélectionner le bâton droit en raison de la petite marge d’erreur de la course que nous devons exécuter.

 

 

PAR 4

Même si la paire la plus courte quatre est, il est très intéressant, puisque le vert est à portée d’un bon coup de départ, de sorte que le joueur doit risquer de jouer long et précis pour atteindre le vert qui est situé à un niveau plus élevé que celui de la ca Lle, c’est moi. Sa plate-forme est entourée de ravins, ce qui nécessite de tenir la balle pour les éviter. Toute la surface de la rue à l’entrée du green est occupée par quatre bunkers, dont l’un gigantesque, avec une île au milieu. Si la sortie est courte, l’attaque sur le green maintient les risques susmentionnés.

 

 

PAR 3

Il s’agit d’un par trois de longueur moyenne construit avec un vert très élevé par rapport aux tees. Donc, vous devez jouer avec plus de bâton que les exigences de distance. En outre, le trou présente partout dans sa gauche un très dangereux hors et la menace de deux bunkers l’un sur le même côté et l’autre à l’entrée, ce qui complique encore le résultat.

 

PAR 4

C’est un beau trou orné d’un lac à portée du plan de sortie. Ceci, doit être prudent, en évaluant la distance afin de ne pas atteindre l’eau et d’éviter les hors-limites situés sur la gauche.

L’attaque sur le green nous montre deux options: jouer court pour éviter les obstacles, ou jouer au risque de la cible.

 

 

 

PAR 4

Ce trou nous permet de jouer en attaquant si nous ajustons la portée de la course initiale. Il s’agit d’une sortie qui nécessite une bonne compréhension des distances, puisque la durée des vols varie en fonction de la cible choisie dans la jambe de chien: Plus nous visons, les risques augmentent par rapport à l’avantage à obtenir.

Le coup d’entrée au green montre le danger avec un ravin et plusieurs bunkers situés sur le côté droit.

 

PAR 5

Trou avec une finition d’une beauté extraordinaire. La sortie doit être jouée en attaquant la jambe de chien sur la droite.

Si le tir est long, il y a une chance d’en prendre deux. Cette hypothèse est très risquée, car un échec sur le côté gauche nous conduit à l’extérieur des limites situées sur le même côté. L’autre alternative pourrait être de jouer le deuxième coup en utilisant comme référence le chemin qui traverse la rue. Avec le coup d’envoi, nous devons surmonter les obstacles situés sur le côté gauche du green.

 

 

 

PAR 4

C’est un trou spectaculaire avec des vues captivantes. Avec le coup de départ, nous devons voler au-dessus d’un vallon 110 mètres de long à partir du tee de marques jaunes. Comme sur le côté gauche montre un danger d’eau le long du trou entier, il est sage de fuir de ce côté. L’entrée verte nous oblige à jouer prudemment pour éviter les multiples obstacles qui existent.

 

 

PAR 3

L’unicité de ce trou représente le lac à voler des tees au plan du vert qui survole le lac comme un balcon.

Il s’agit d’un court par trois compensé par l’exigence d’un coup précis pour tenir la balle sur la plate-forme du vert, car il est plein de risques formés par divers obstacles qui l’entourent.

 

PAR 4

C’est un trou qui montre un départ d’une beauté singulière caractérisé par la difficulté de voler un vallon de 130 mètres du tee des jaunes. Vous jouez vers un bunker au fond de la rue. Le chemin de sortie est flanqué de grands arbres et un hors-limites situé sur le côté gauche qui n’est pas vu du tee doit être évité. Avec le coup d’entrée les dangers se cachent sur le même côté et au fond du trou.

 

 

 

PAR 4

Un trou magnifique, qui a plusieurs obstacles qui conditionnent la stratégie du conducteur. Deux chênes situés sur la rue sur le côté gauche et une forêt de chênes sur la droite rétrécissent considérablement le couloir de jeu. Avec le vert situé plusieurs mètres plus haut, nous devons prendre un soin particulier pour attaquer l’entrée avec le bâton correct, puisque l’évaluation de la distance à la cible peut changer radicalement en fonction de la position du drapeau.

 

 

 

 

PAR 5

Un par cinq d’une beauté extraordinaire qui montre un panoramique avec plusieurs bunker à la chute du conducteur. Pour atteindre le deux-vert, vous devez jouer en volant le premier bunker situé à gauche de la rue. Ceux qui n’ont pas dit alance peut jouer au centre pour obtenir dans trois. Tirs au vert, doit être joué sur le côté droit pour éviter les obstacles situés de l’autre côté. Il ne faut pas oublier qu’au fond du vert il y a un hors-limites.

 

 

 

 

PAR 3

C’est le trou avec le plus de handicap du parcours. Ce trou doit être joué en sirotant les deux bunkers qui sont situés à l’entrée du vert, sans oublier le ravin existant dans toute la droite du trou.

Pour sélectionner avec succès le bâton, nous devons évaluer la hauteur à laquelle le vert est situé.

 

PAR 4

Un beau trou qui joue sur une montée progressive avec une chute de droite à gauche. Il doit être joué en évitant un hors-limites situé sur le côté gauche de la rue. Avec le tir d’entrée, nous devons prendre un soin particulier avec le côté gauche sans oublier les obstacles restants.

 

 

PAR 4

Il s’agit d’un trou de descente qui tourne à gauche montrant un grand bunker traversé fermant la rue comme un sac. Comme le vert est caché, la stratégie de sortie pour le long-collé est de jouer sur le côté gauche en coupant le chien-jambe de la rue. Avec le coup d’entrée au green, il faut éviter deux bunkers et un ravin situé sur le côté droit.

 

 

 

PAR 5

Un par cinq extraordinaire montrant une colline sur la gauche et un ravin sur la droite. La sortie nous donne la disjonction de jouer à long risque ou de laisser court à sécuriser. Le risque doit être proportionnel à l’avantage à obtenir, puisque la rue se rétrécit là où se trouve le bunker à gauche avec le ravin de l’autre côté. Les deux obstacles composent le couloir étroit qui doit être surmonté avec le conducteur de placer le vert à portée de la prochaine prise. Avec le coup d’entrée, l’endroit le plus risqué est sur le côté droit, car c’est là que tous les dangers se cachent.

 

 

 

INDICATION DU PARCOUR